Assurance de vos crédits : vous n’êtes pas couvert en cas de chômage partiel

AccueilActualitésNon classéAssurance de vos crédits : vous n’êtes pas couvert en cas de chômage partiel

L’assurance « perte d’emploi » proposée par les banques et les assureurs dans le cadre des prêts immobiliers ne couvre pas le chômage partiel, même en cette période de pandémie.

En effet, ces contrats ne couvrent que les licenciements indemnisés par Pôle Emploi. Ceci a notamment pour conséquence que les licenciements pour faute lourde et le chômage partiel sont exclus. Il est impossible de compter sur ces contrats pour faire face à la baisse de vos revenus en cette période difficile.

Cette assurance n’étant pas obligatoire, il faudra donc, à l’avenir, se poser la question sur la pertinence de payer pour cette garantie très limitée par ailleurs. Beaucoup d’emprunteurs y renoncent depuis longtemps. Seuls 5 à 6% des clients la souscrivent.

Les conditions d’admissions sont d’ailleurs strictes. Cette garantie n’est accordée qu’aux salariés en CDI et qui ne dépassent pas un certain âge. Enfin, le contrat comprend un délai de carence qui peut aller jusqu’à 12 mois avant que la garantie ne soit effective et, de surcroit, une franchise s’applique généralement – de 3 à 9 mois selon les contrats – avant le début des indemnisations en cas de perte d’emploi.

La solution aujourd’hui réside donc dans l’utilisation d’une autre clause de vos contrats : la modularité. Demandez à votre banquier de baisser vos mensualités jusqu’à ce que vous repreniez votre activité.