Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

Les prix de l’immobilier vont sans doute continuer de croitre en 2018, et ce pour plusieurs raisons :

  • La rentabilité de l’immobilier, comparée aux rendements des emprunts d’états, reste élevée et s’est même intensifiée pour atteindre son plus haut niveau depuis 1999. Ce phénomène attire donc particulièrement les investisseurs à la recherche du meilleur compromis entre risque et rendement
  • Les taux d’intérêts des prêts immobiliers devraient rester bas, le président de la Banque Centrale Européenne ayant même affirmé que tout sera fait en ce sens.
  • La solvabilité des ménages augmente de trimestre en trimestre grâce à une hausse des salaires supérieure à celle de l’inflation. Par ailleurs, la tendance est au rallongement de la durée moyenne d’emprunt, ce qui, mécaniquement, permet à plus de ménages d’accéder à la propriété.
  • Enfin, le prêt à taux zéro et le dispositif Pinel, malgré quelques aménagements, vont être prolongés.

Seule mauvaise nouvelle annoncée par le gouvernement : la création d’un impôt sur la fortune immobilière en remplacement de l’ISF. Mais cela est-il vraiment une mauvaise nouvelle ? A y voir de plus près, les ménages assujettis à l’ISF vont être plutôt moins taxés, l’assiette de calcul diminuant et ce gain pourrait être réinvesti, notamment dans l’immobilier qui reste une valeur sûre.