Les prix de l'immobilier évoluent peu - Plurifinances

Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

Lors du dernier trimestre, les observateurs ont noté une très faible variation des prix dans l’immobilier ancien. Par rapport au premier trimestre, le prix moyen des appartements a, en effet, augmenté de 0,1% et celui des maisons de 0,2%. Par rapport à 2010 et à 2011, où les prix étaient en hausse constante, on peut même conclure que, pendant les 6 premiers mois de cette année 2012, ils ont été en repli de 0,6%.

Plusieurs facteurs majeurs ont influencé le comportement des acheteurs et des vendeurs de biens immobiliers durant le premier semestre. Cette année 2012 a été marquée par plusieurs réformes telles que les modifications sur l’imposition des plus-values ou encore les nouvelles dispositions du PTZ+ dans l’ancien. Par ailleurs,les périodes électorales présidentielles et législatives ont conduit les investisseurs à adopter une conduite d’attentisme. Certaines agences immobilières ont ainsi accusé un repli de 15% de leurs activités par rapport à la même époque en 2011. Enfin, les banques ont aussi durçi les conditions d’octroi des crédits immobiliers – d’où l’intérêt de passer par un courtier. Néanmoins les établissements de prêt font aujourd’hui des efforts considérables pour permettre à chacun d’accéder à son rêve en proposant des taux d’intérêts très bas.

Confrontés à un marché immobilier stagnant, toutes les banques ont donc baissé les taux d’intérêt de leurs prêts. Le mois de juin a même été marqué par une baisse générale de 0,20% en moyenne sur les durées de 10 à 15 ans et de 0,05% pour les crédits sur 20 ans. Cette baisse des taux devraient se maintenir pendant tout l’été. L’occasion est donc à saisir dès maintenant, il faut en effet s’attendre à une hausse dès la rentrée.