Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

Le marché de l’immobilier a-t-il atteint un plafond ? les grands réseaux français – ORPI, LAFORET, CENTURY 21, Guy Hoquet… – annoncent une année 2018 en hausse mais sur un rythme qui se ralentit après 2 années de flambée. Selon les chiffres publiés par ces géants de l’immobilier, la hausse des prix est constante depuis 3 ans mais la réserve de hausse potentielle devient faible. Il en est de même pour le nombre de transactions – près d’un million par an dans l’hexagone – qui continue de progresser mais de manière plus faible en 2018 par rapport aux années précédentes.

Des signes qui font état d’un marché mature mais pas encore en rupture. En effet, les taux bas des crédits immobiliers maintiennent la dynamique du marché.

Il est cependant à noter de grandes disparités géographiques. En effet, un tiers des ventes se font sur 10 départements. Dans plus d’une trentaine d’autres, le volume des ventes est même en baisse.

Autre inquiétude soulignée par les professionnels de l’immobilier : quelle va être la perception, par les Français, du prélèvement à la source et comment ces derniers vont-ils concevoir leur budget et leur pouvoir d’achat à partir de janvier 2019.

Malgré tout, l’ensemble des réseaux s’entendent pour dire que les ventes vont continuer de progresser, tout comme les prix, mais dans des proportions moindres. La demande reste toujours, avec là aussi de grandes disparités géographiques, supérieure à l’offre.