L’analyse des taux – juin 2017

AccueilActualitésActualitésL’analyse des taux – juin 2017

La remontée des taux des prêts immobiliers s’est fortement ralentie et même arrêtée net dans nombre d’établissements bancaires. Les hausses les plus importantes s’étaient concentrées sur février et, depuis lors, les augmentations ne sont que d’une très faible ampleur.

Nous sommes aujourd’hui dans les valeurs de l’été 2016 et la tendance est à la stagnation. Pour certaines durées longues (20 ans), les taux ont même légèrement baissé. Si l’activité sur le front des demandes de financement se ralentit, cela est principalement dû à la fin des renégociations mais aussi à la hausse des prix de l’immobilier qui pénalise le pouvoir d’achat des futurs acquéreurs.

Selon certaines sources, le scénario à venir serait plutôt celui d’une hausse limitée, tant dans la durée que dans son ampleur, et peut-être même une nouvelle baisse en ce début d’été. En effet, les taux des obligations connaissent à nouveau une baisse depuis le dénouement de l’élection présidentielle.