Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

Depuis le 6 février 2017, en application de la Loi Macron, ce sont les banques qui doivent prendre en charge toutes les formalités lorsqu’un client souhaite changer d’établissement. Le tout se fait de manière automatisée et dans des délais qui sont encadrés par cette loi. Certains partenaires du marché, notamment les banques en ligne, estiment que cette nouvelle réglementation pourrait entrainer une forte hausse des clients souhaitant changer de banque.

En effet, on peut penser que, si les clients mécontents de leur banquier actuel, restent dans leur établissement, cela est principalement lié au fait qu’ils pensent que c’est très compliqué de changer de banque. Cette nouvelle Loi devrait les inciter à sauter le pas. Par ailleurs, à ce jour, la France est très en retard en matière de mobilité bancaire. Des études récentes, commandées par le Ministère des Finances, montrent que, annuellement, seulement 4,5% des clients changent de banques alors que cette proportion est plutôt de 9% en moyenne dans les autres pays de l’Union Européenne.

Depuis 2014, les banques françaises avaient déjà instauré un service d’aide à la mobilité bancaire, en créant notamment des services totalement dédiés à cette démarche. Cependant, n’étant tenu par aucun engagement de délais, la promesse commerciale était souvent décevante pour le client qui se voyait devoir tout de même faire certaines démarches lui-même et, notamment, relancer ses créanciers pour l’enregistrement du nouveau compte de prélèvement. La nouvelle Loi Macron devrait apporter des améliorations dans ce processus.

Quelques chiffres pour conclure :

  • 35 à 40% des Français sont clients dans plusieurs banques
  • La durée moyenne de détention d’un compte-courant est de 9 ans.