Immobilier : une baisse de prix après le confinement ?

AccueilActualitésNon classéImmobilier : une baisse de prix après le confinement ?

L’immobilier est évidemment un des secteurs les plus touché par la crise du coronavirus. Totalement à l’arrêt depuis des semaines, le marché de l’immobilier pourrait donc subir une baisse des prix lors de la reprise. Cependant, les professionnels sont optimistes.

Habituellement, les mois de mars et d’avril cumulent à eux seuls 20% des compromis de vente de l’année. Mais la fermeture des agences immobilières, des cabinets de notaire et des déménageurs a, non seulement, sonné la fin des signatures de compromis mais nombres d’acheteurs se sont même dégagés des compromis qu’ils avaient signés juste avant le confinement en utilisant le délai de rétractation.

Avec un marché complètement à l’arrêt, aucun prix n’est établi actuellement. Les acheteurs espèrent une baisse des prix, notamment à Paris, mais les professionnels du marché estiment que cela dépendra principalement de la demande, et donc de la confiance qu’auront les ménages en l’avenir.

Ces mêmes professionnels anticipent la reprise. Plusieurs agences immobilières se sont converties au digital et poursuivent leurs estimations. Elles gardent le contact avec leurs clients et prévoient des visites dès la fin du confinement. Les banques sont aussi incitées à continuer leurs activités, et principalement leur activité crédit immobilier. Enfin les courtiers en prêts sont sur le pied de guerre et restent à la disposition des emprunteurs pour les calculs de capacité d’emprunt et d’achat ainsi que pour le montage et la négociation des dossiers de prêt.

Cependant, pour envisager et/ou constater une éventuelle baisse des prix de l’immobilier, il va falloir attendre la reprise de l’économie et, tout simplement, le redémarrage dans notre pays.