L'immobilisme frappe l'immobilier neuf

Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

L’immobilisme frappe l’immobilier neuf. Les derniers chiffres publiés par le Ministère du Logement font état d’un sérieux ralentissement de la hausse des mises en chantier: +2,7% de décembre 2011 à février 2012 (98 917) contre + 26,6% de octobre 2011 à janvier 2012. Sur 12 mois, le secteur subit là encore un coup de frein avec une hausse qui passe de 19,7% (de janvier 2011 à janvier 2012) à + 9,3% de février 2011 à février 2012.

Idem pour les permis de construire. Sur 3 mois la hausse est ramenée à 8,5% contre 20,6% un mois plus tôt. Le ralentissement est cependant moins prononcé sur 12 mois (+12,6% en février contre +15,1% en janvier).

Les raisons de ce ralentissement tiennent en un mot: attentisme. Un sentiment qui s’explique par les prochaines échéances électorales, la conjoncture économique morose et le rabotage de la Loi Scellier. Du coup, le mécanisme est simple: face à cette morosité ambiante, les promoteurs sont moins enclins à lancer de nouveaux programmes.