CORONAVIRUS: peut-on arrêter de rembourser son crédit immobilier

AccueilActualitésNon classéCORONAVIRUS: peut-on arrêter de rembourser son crédit immobilier

Le Gouvernement Italien s’apprête à adopter, ce mercredi 11 mars, un décret de soutien aux ménages et aux entreprises frappées de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. D’après Le Figaro, la suspension du remboursement des mensualités des prêts fait partie de ces mesures. Aucune mesure de ce type n’est envisagée côté français pour l’heure.

Il existe cependant, dans la plupart des contrats de crédits immobiliers, des clauses qui permettent de moduler les échéances, voire de les reporter. Et ces options sont non seulement gratuites mais ne peuvent être refusées par votre conseiller bancaire, sous réserve de respecter certaines règles – un rallongement maximum par exemple.

En cas de perte d’emploi ou de baisse significative de revenu, il est possible de geler partiellement ou totalement le remboursement de votre prêt. Dans le premier cas, vous continuerez à rembourser les intérêts du prêt, dans la seconde, vous ne paierez plus rien. Cependant, cette option dure en moyenne 2 à 3 mois, selon les contrats, et ne peut s’activer, en général, qu’une fois par an ou tous les 2 ans, voire qu’une seule fois au total dans la durée du prêt.

Si votre contrat ne comporte aucune clause de modularité, cas très rare par ailleurs, vous pouvez toujours demander à votre banquier la suspension de vos mensualités. Cette demande peut être refuser par votre conseiller. Il reste alors la solution de faire racheter votre prêt par un autre établissement.