Coronavirus : les banques continuent de prêter mais les délais s’allongent

AccueilActualitésNon classéCoronavirus : les banques continuent de prêter mais les délais s’allongent

Nous sommes en confinement, les rassemblements sont interdits, de nombreux commerces et entreprises ont fermés leurs portes mais les banques font partie des services considérés comme « indispensables à la vie de la nation ».

Les agences bancaires peuvent donc poursuivre leurs activités en respectant les gestes barrières et les consignes sanitaires. Seul problème, elles ne sont pas en mesure de recevoir du public et se sont donc adapter au travail à distance. Les horaires ont été revus, les équipes sont réduites mais les contacts avec les clients sont maintenus, au travers principalement des mails, du téléphone et même des RDV en visioconférence.

Le crédit immobilier reste une priorité pour les banques durant cette période. Parmi les dossiers traités en urgence, les crédits immobiliers des primo-accédants sont en tête. Cependant, tous les intervenants – courtiers, agents immobiliers, notaires – étant impactés, les délais s’allongent considérablement. Les acquéreurs n’ayant pas encore signé leur compromis de vente doivent tout particulièrement veiller aux conditions suspensives. Il est aujourd’hui plus facilement possible de porter ce délai à 90 jours – contre 30 à 60 jours habituellement.

Cependant, les dossiers de renégociation, n étant pas considérés comme prioritaire, ont peu de chance d’être traités rapidement.

Quel que soit l’objet de votre demande, il vous reste toujours la solution de passer par un courtier qui usera de ses contacts prioritaires pour faire traiter et avancer votre dossier.