Bâtiment : 10% de surcoûts liés à la sécurité

AccueilActualitésNon classéBâtiment : 10% de surcoûts liés à la sécurité

Les mesures prises par le Gouvernement et l’appel à aller travailler n’a pas eu beaucoup d’effet sur le BTP. La plupart des chantiers sont toujours à l’arrêt.

Les organisations professionnelles ont remis au ministre un document intitulé « propositions pour un plan de reprise d’activité et une diminution rapide du chômage partiel ». Parmi les priorités listées, la prise en compte immédiate des surcoûts dûs au contexte actuel. Il est question de +10% dans le neuf et de +12 à +22% dans la rénovation.

L’Etat peut intervenir pour prendre en charge ces frais dans le Public mais qu’en est-il pour le privé, avec des clients particuliers ? Les organisations professionnelles posent un préalable à la prise en compte de ces surcoûts dans les chantiers publics, avant toute reprise, mais demande également une prise de parole et un geste envers les particuliers.

Par ailleurs, afin de totalement rassurer les clients, et notamment les personnes privés, l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics – OPPBTP – a conçu un guide, en complément des mesures sanitaires édictées par les pouvoirs publics, qui liste les mesures spécifiques à mettre en œuvre pour assurer les conditions sanitaires pour les personnels amenés à travailler dans les bureaux, ateliers, dépôts et autres chantiers.

Quant à la prise en charge des surcoûts, notamment pour les chantiers privés, la balle est dans le camp du Gouvernement et la profession attend une position rapide et positive pour permettre une reprise sereine dans le secteur.