Les garanties - Plurifinances

Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

A chaque personne son propre contrat. Nous ne faisons que du cas par cas. Pour cela nous nous adapterons à votre situation.

Plusieurs choix de garanties sont possibles :

  • Le décès.
  • L’invalidité.
  • L’incapacité de travail.

 

La garantie décès

Cette garantie indispensable pour la sécurité du co-emprunteur et/ou de vos ayants droits. Elle est obligatoire vis à vis du prêteur.
L’assureur, en cas de décès, procèdera au remboursement du capital directement à l’organisme prêteur.

Les garanties «invalidité»

3 options possibles:

  • P.T.I.A. (perte totale et irréversible d’autonomie)
  • I.P.T. (invalidité permanente totale)
  • I.P.P. (invalidité permanente partielle)

P.T.I.A. (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) 
l’invalidité la plus importante. Une définition simple : est en PTIA une personne ne pouvant plus effectuer aucun geste de la vie sans l’assistance d’un tiers. Elle est généralement toujours associée à la garantie décès. La prestation de l’assureur sera identique à celle du décès, soit le remboursement intégral du capital restant dû.

I.P.P. (Invalidité Permanente Partiel) 
Invalidité professionnelle et / ou fonctionnelle dont le taux est compris entre 33% et 66% ne permettant plus à l’assuré d’exercer l’activité rémunérée mentionnée sur le certificat d’adhésion, mais l’activité professionnelle reste possible à un poste adapté.

Attention : la prise en charge de l’une ou l’autre de ces garanties ainsi que le montant des indemnisations diffèrent d’une Compagnie à l’autre.

I.T.T. (Incapacité temporaire de Travail) 

Incapacité de travail suite à un accident ou une maladie. L’assuré est considéré en incapacité iemporaire iotale de travail si, à la suite d’un accident ou d’une maladie constatés médicalement, il est provisoirement dans l’impossibilité complète d’exercer l’activité professionnelle mentionnée sur le certificat d’adhésion.
L’assureur rembourse le montant des mensualités tant que la consolidation n’est pas fixée médicalement, à défaut, pendant une période maximum de 3 ans

Le remboursement peut être

  • Forfaitaire: en cas d’arrêt de travail, prise en charge par l’assureur de la totalité de l’échéance de prêt en fonction de la quotité choisie.
  • Indemnitaire: en cas d’arrêt de travail, prise en charge par l’assureur de la différence entre le salaire perçu en activité et le salaire perçu en arrêt de travail en fonction de la quotité choisie.

C’est généralement sur cette garantie que l’on retrouve des franchises. La franchise est le nombre minimum de jours consécutifs d’arrêt de travail au-delà duquel l’indemnisation est possible.

  • La franchise généralement retenue est de 90 jours. L’assureur interviendra donc au-delà de ces 90 jours (qui ne seront pas pris en charge), pendant une durée maximum de 1095 jours. C’est la franchise absolue.
  • Certaines Compagnies d’assurance proporsent des franchises différentes (30 jours / 180 jours…)