Acheter sa résidence principale - Plurifinances

Bénéficiez de l’expertise de Plurifinances et comparez les offres des banques en un seul rendez-vous

Présent dans toute la France
Trouvez votre agence

03 90 22 94 00
contact@plurifinances.fr

Demandez à être rappelé
Je laisse mon numéro

Acheter sa résidence principale est – et a toujours été – patrimonialement une bonne décision. Les conditions actuelles rendent cette acte encore plus intéressant. Dans un contexte de baisse des prix de l’immobilier et de taux de prêt particulièrement bas, la période s’avère idéale pour un investissement. Selon certains professionnels, les prix de l’immobilier ancien ont atteint un niveau plancher et la tendance s’inverserait depuis quelques semaines. Le Conseil National du Notariat anticiperait même des hausses de 0,20% pour les appartements et de 1,1% pour les maisons. Par ailleurs, le nouveau découpage des régions pourrait aussi avoir des répercussions sur les futures agglomérations qui concentreraient l’ensemble des moyens. La période est donc belle et bien propice à l’achat. Comme précisé dans notre analyse, le niveau actuel des taux des crédits immobiliers est un autre facteur particulièrement favorable à l’investissement immobilier. Selon le Crédit Foncier, entre 2009 et 2015, un acquéreur a pu, pour la même mensualité, acheter près de 25% de surface en plus. Toutes les conditions sont donc réunies pour devenir propriétaire. Reste la question de savoir s’il faut acheter dans le neuf ou dans l’ancien. Chacune des 2 options a ses avantages et ses inconvénients :

– L’ancien présente souvent une offre plus abondante sur des biens idéalement situés (en centre ville) à des prix abordables et avec une entrée dans les lieux sous 2 à 3 mois. Cependant, ces logements nécessitent, dans la plupart des cas, des travaux importants et affichent des performances énergétiques médiocres.

– Le neuf, quant à lui, reste cher (coût du foncier, des matières premières et de la main d’œuvre en hausse constante) mais ces logements présentent une qualité et un confort de vie bien plus élevés (luminosité, orientation, espaces extérieurs, parkings etc…) ainsi que, grâce aux nouvelles normes de construction, des performances énergétiques exceptionnelles. 2 autres points sont à mettre au crédit du neuf : des droits de mutation plus faible et une TVA – dans certains cas – réduite.

En conclusion, il faut donc, avant de se décider, prendre le temps de bien déterminer à la fois son budget et ses objectifs.